What the fuck !

On la voit venir avec ses gros sabots !


Créée spécialement pour le 100ème anniversaire du Festival hippique de Cheltenham (Grande-Bretagne), Iris Schieferstein n’hésite pas à sortir le grand jeu en offrant une paire de bottes des plus impressionnantes. Fabriquées avec plus de 5 000 poils de chevaux, ces véritables sabots seront vendus pour la modique somme de 1 500€ dont une partie des bénéfices de la vente sera reversée à la lutte contre le cancer de la prostate.

L’artiste allemande explique qu’il est parfois très difficile de travailler à partir de carcasse d’animaux : « Créer les chaussures est un travail pénible, enlever la chair n’est pas agréable, comme toute taxidermie. Quand j’ai commencé à travailler avec des animaux morts, je les ramassais dans la rue. Maintenant, en Allemagne, le gouvernement l’interdit. Ils ont essayé de me mettre en prison. Aujourd’hui, je passe par mon boucher pour avoir les pièces. »

Il y a quelque temps, Iris Schieferstien, à tout de même vendu une paire de chaussures sur mesure à Lady Gaga, certaines de ses oeuvres se sont vu exposées dans de nombreux salons et ont même inspiré une collection de Dolce & Gabbana.


Un commentaire sur On la voit venir avec ses gros sabots !

  1. GuiBrun

    L’horreur dans toute sa splendeur,cette « artiste » taxidermiste est complètement déchirée,que le gouvernement Allemand l’interdise c’est qu’il y a forcément une raison,en tout cas son travail est particulièrement choquant et c’est un manque de respect envers les animaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *