Voyage en Terre du Milieu

On bouge vers… Le nord !


Hello petit pain au lait !

oui

Oui.

 

Cela fait maintenant deux mois que je suis arrivée en Terre du Milieu, donc un petit point s’impose ! J’ai mis du temps à pondre cet article car ça fait un mois que je bosse dans les patates douces, donc Mea Culpa…

Au bout de deux semaines à Auckland, on en a eu un peu marre que l’argent sorte sans rentrer et l’envie de voir du pays à pointé son nez sévère. Donc nous voilà partis, dans le nord de l’île du nord.

D’abord une précision, dans l’article précédent je te conseillais d’ouvrir ton compte en banque le plus vite possible, mais déconne pas, fais pas ta feignasse comme nous, fais-le dès que tu arrives ! On a ouvert notre compte à la ASB et même si ceux d’Auckland sont bien gentils et pas cher (les 6 premiers mois de la carte sont gratuits et ceux d’après sont à 3$ par mois si je me trompe pas), il faut pas mal de temps pour que d’une tu reçoives la feuille qui confirme que tu vis bien là où tu vis (oui oui), puis que tu y retournes pour avoir une carte temporaire, puis que tu reçoives ta vraie carte et que tu ailles la faire débloquer. Le beau bordel, donc. C’est ce qui fait qu’au lieu de rester une semaine comme prévu, on est restés deux semaines à Auckland. Et la ville a beau être très sympa, elle finit par coûter cher, entre la bouffe dispo’ à toute heure et partout, le backpack à payer et les activités souvent onéreuses…

Auckland-cher

Ceci dit ne fait pas comme nous, si tu veux aller à l’aquarium ou même pour d’autres activités, tu peux trouver des billets moins chers sur le site Bookme !

Ensuite, par rapport aux courses que tu peux avoir à faire, diriges-toi plutôt vers les New World que vers les Countdown. Ils sont plus grands donc plus de choix et souvent moins cher.

Voilà pour les points informatifs!

Depuis mon dernier article, on n’a pas fait grand-chose à Auckland… Mais le week-end du 28 février était le Nouvel An chinois. Pour l’occasion, Albert park, à côté de Queenstreet, était illuminé de lanternes.

Un (micro) feu d’artifice a été tiré de la Sky tower le dimanche soir… Le feu d’artifice n’était vraiment pas ouf…

On est également allés au jardin botanique (qui est à côté de l’énorme musée de la guerre, mais qu’on n’a pas fait), qui est gratuit ! Mais si tu y vas à pied, prévois peu de charge, une bouteille d’eau pleine et des bonnes chaussures, parce que ça grimpe !

Pas de photos car pas envie de laisser mon appareil sur la plage et plus de batterie dans le portable, mais on a également pu tester la plage de Mission Bay (4$ le bus mais il y a des cartes de réductions). Il y a plus de parc derrière que de plage mais elle reste agréable avec une belle vue. On y est allés qu’une seule fois car la météo nous a pas mal joué des tours, mais on voulait tenter de prendre la navette gratuite en forme de requin dont je t’ai parlé dans l’article précédent et de faire le reste du chemin à pied, sachant qu’il se fait en 20 minutes. Eh hop, 4$ d’économiser \o/

hibou

Et finalement nous voilà partis à bord du Naked Bus. Oui. Mais rassures-toi j’ai gardé ma culotte quand même.

27$ chacun pour la route d’Auckland à Kerikeri, autant dire que ça va. Le Naked bus est sûrement le bus à longs trajets le moins cher sur le marché, mais il faut réserver et payer en ligne avant.

Et c’est quand tu fais cette route que tu te rends compte qu’il y a quand même beaucoup, beaucoup BEAUCOUP de volcans dans ce pays…

Et de fougères. On comprend vite pourquoi c’est l’emblème du pays, y en a partout !

Fougères

Notre premier arrêt s’est fait quelques jours à Kerikeri, dans un backpack où on a cherché où faire du WWOOFING. En gros, le WWOOFING, c’est quand tu vas chez l’habitant, qui t’héberge et te nourrit gratuitement en échange de ta participation.

Nous avons donc fait quelques jours à Whangarei, dans une famille de trois personnes très gentilles originaires d’Allemagne. La maison était totalement perdue au milieu des collines, c’était super !

Vue-de-la-terasse

La vue de la terrasse, pour te dire !


Nos tâches ont consisté à aider à couper/ramasser du bois et à faire des travaux. Si tu te fais héberger dans une ferme par exemple, tu peux avoir à t’occuper des animaux. Et quelque temps sans dépenser ton argent, crois-moi, ça fait plais’. Si le WWOOFING t’intéresse tu peux en chercher sur le site officiel international (40$ pour un compte prenium qui dure un an) et sur HelpX (20$ pour deux ans et on a eu une réponse plus rapide). C’est également une bonne méthode pour parler avec des gens originaires du pays et parler anglais.

Et après ces quelques jours nous revoilà partis en auberge de jeunesse, cette fois à Kaitarai, pour ramasser les patates douces quelque temps, comme je te disais donc ! En effet, le backpack dont je te parlais plus haut, le Hone Heke Lodge à Kerikeri, nous a proposés de nous y rendre. Certains backpacks proposent de t’aider dans ta recherche d’emplois, sauf que la plupart (voir en fait tous) on un accord qui fait que si tu quittes le backpack, tu quittes ton job…

kaitaia

Merci Google.

 A Kaitaia, bah y a pas grand-chose à faire… Pour preuve j’ai rien de mieux à faire que de prendre les chats du backpack en photo…

Voici donc Buddy et Lucy

On est près de la 90 mile beach, une plage très longue donc, et pas loin de Cape Reinga, ville la plus au nord de la Nouvelle-Zélande. Mais j’ai pris tellement de photos et le programme a été tellement chargé en une journée que ce sera le sujet de mon prochain article !

C’est donc encore avec toutes mes excuses d’avoir autant tardé que je t’invite à suivre la page facebook pour être au courant des mises à jour et je te dis à la prochaine !

Pancakes et beurre de cacahuètes !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *