Voyage en Terre du Milieu

Les huiles essentielles de Choupi


Hello belle créature !

Aujourd’hui, un petit intermède dans le dossier de préparation mais qui n’en sera pas moins utile pour ta valise !

Je vais te parler des huiles essentielles. Kékécé ? Heureusement Wikipédia est là pour notre culture !

“On appelle huile essentielle, ou parfois essence végétale, le liquide concentré et hydrophobe des composés aromatiques (odoriférants) volatils d’une plante. Il est obtenu par extraction mécanique : entraînement à la vapeur d’eau ou distillation à sec.”

circonspet

Ouais, d’accord… Ce qu’il faut savoir c’est que les huiles essentielles ont beaucoup de vertus, autant thérapeutiques que physiques ! Je m’en suis déjà procuré quelques-unes sur Aroma-zone, site que beaucoup de blogueuses conseillent, à juste titre, puisque leur composition est la plupart du temps bio ou d’origine française et à prix raisonnable !

J’en utilise déjà quelques-unes et à l’heure où j’écris cet article j’attends la réception de la commande que je viens de passer pour le départ. Petite revue des huiles que je connais donc déjà :

La première : c’est l’HE (Huile Essentielle donc) de Ravintsara (ou cinnamomum camphora)

catalogue_he_ravintsare

“Reconnue comme étant l’une des huiles essentielles les plus intéressantes en aromathérapie, cette huile est réputée comme antiviral et microbicide et comme tonique nerveux. Elle s’utilise pour bon nombre d’infections. “ (Source: Aroma-zone)

Celle-ci, j’ai fait sa connaissance par hasard. Étant sujette aux boutons de fièvre depuis toujours et ayant zappé ma crème en vacances, c’est la pharmacienne à qui je m’étais adressé qui m’a conseillé de mélanger la crème habituelle avec cette huile essentielle. Le résultat a juste été dingue, mon oeuf de caille sur la lèvre avait presque disparu le lendemain!

Du coup, je me suis dit que ça marcherait pit-être sur les autres types de boutons disgracieux qui sont sur ma tronche, et en effet, juste une petite touche dessus (il faut faire attention avec les dosages, mais j’en parlerai après) et ça dégonfle ! Problème : les marques rouges…

Si toi aussi tu as le malheur d’avoir pas mal de petites cicatrices dûes aux grattages de boutons intempestifs ou pire, de poils sous la peau, j’ai peut-être la solution !
J’ai pas mal de marques sur les jambes et le maillot (glamour forava’) et c’est… Bien moche ! Mais c’est surtout parce que j’en avais sur le visage qui se trouvaient bénèz’ sur ma tronche que j’ai acheté Extrait de CO², soit l’HE de Kiwi.

catalogue_extrait-co2_kiwi

“Riche en oméga-3, en phytostérols et en vitamine E, cet extrait CO² assure réparation et vitalité aux peaux matures et fatiguées. Il présente des propriétés calmantes et apaisantes sur les rougeurs et irritations. “

Ouais alors “peaux matures” à 23 piges ça me fait mal. N’empêche qu’en mélangeant avec ta crème hydratante, c’est assez ouf ! j’avais des marques depuis bientôt 6 mois sur le visage et dès le lendemain, sans être totalement parties, elles s’étaient vraiment estompées (avec tous mes points d’exclamation on dirait une de ces pubs pour gagner 10000€ avec la bourse…) ! Du coup j’essaye sur mes jambes et mon maillot en mélangeant avec une Bépanthène crème (ce que j’ai testé de plus efficace pour le moment), sauf que je l’applique moins régulièrement que sur le visage donc c’est moins flagrant…

Ces succès m’ont poussé à me renseigner sur “Quoi emmener avec moi en Terre du Milieu” et à faire mon choix sur ces produits :

L’HE de Lavande aspic :

catalogue_he_lavande-aspic

“Cette huile stabilise les émotions, relaxe et rafraîchit. Connue pour ses vertus cicatrisantes et calmantes, elle s’applique sur les plaies, brûlures et mycoses et est très utilisée pour soulager les piqûres d’insectes.”

Voilà, c’est un peu l’HE magique. Elle soulage les piqûres de petites bêtes ou de méduses, serpents et scorpions (?!), les coups de soleil et les ampoules.

L’HE de menthe poivrée est un peu dans le même genre du remède miracle :

catalogue_he_menthe-poivree_bio

“Cette huile dégage le nez, rafraîchit et revigore. Anesthésiante, elle calme les démangeaisons, les prurits et les zonas. Elle est également réputée contre le mal du transport, les nausées, les migraines et maux de tête.”

Tu peux l’utiliser en cas de mal d’altitude, des transports, en cas de migraine (un des symptômes de la gueule de bois, soit dit en passant)…

Concernant ces deux dernières huiles, je ne les ai pas encore testé mais je n’ai pas vraiment de doutes sur leur efficacité ! Cependant attention, il y a des règles d’utilisation pour toutes ces huiles, notamment si tu es enceinte c’est strictement déconseillé ! Donc surtout lis bien les conseils des liens ci-dessus !

Si toi aussi tu veux savoir quoi emmener en vacances/voyage et trouver des produits plus adaptés à tes soucis, ce dossier est très complet, ainsi que les autres dossiers sur le site.

Tu as déjà testé les huiles essentielles ? Les résultats t’ont convaincus ou au contraire déçus ? N’hésite pas à partager l’article et ton avis !

On se retrouve bientôt pour le dernier article de préparation du voyage en Terre du Milieu ! Et n’oublie pas qu’il a aussi ma page facebook !

Des bâtonnets et des bonnets péruviens !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *