Nolife

Lucy


Coucou mes agneaux!

Me revoilà (en retard, pour changer) pour une nouvelle critique !
Cette semaine, même si le film est sorti depuis déjà quelques semaines au cinéma, voici la critique du dernier Besson j’ai nommé Lucy.

Ta joie de pouvoir me lire de nouveau me ravit!

Ta joie de pouvoir me lire de nouveau me ravit !

P‘tit résumé vite fait si tu n’en as pas entendu parler du fond de ta caverne : Lucy est une jeune femme, tout ce qu’il y a de plus banal, SAUF que c’est Scarlett Johansson (du coup ça aide un peu). Bref elle fait des études à Taïwan, on sait pas de quoi et honnêtement je crois qu’on s’en fout puisqu’au bout de 10 minutes de dialogues super recherchés avec son « copain » qui lui demande d’amener une valise dont il ignore le contenu à l’intérieur d’un hôtel (le plan qui puducul à 20 mètres quoi), elle se fait enlever par des vilains kinois en costards (donc ils sont badass), qui l’emmène au patron encore plus badass parce qu’il tue des gens de manière sale.

“On est les méchaaaaaants!”

« On est les méchaaaaaants ! »

Le plan c’est de se servir d’elle pour trimbaler une drogue qui décuple tes capacités. Pour en savoir plus allez voir l’interview de Besson, il explique bien. Bref accident, Lucy est un peu malmenée, le chargement dans son bide aussi, et PAF ça fait une super saiyan !

Bien bien bien, Lucy, donc. En très, très, très gros, vraiment, j’ai trouvé que c’était un nouveau 5e élément avec un peu de Taxi dedans. Mais je l’admets moi-même c’est vraiment une comparaison pas très subtile… Disons que le côté Taxi, tu le retrouves clairement dans une scène où Scarlett, enfin Lucy, a la bonne idée de se dire « Nique le code de la route mon gars, Paris c’est trop une ville à sens uniques ça va nous ralentir, azy on fait les fifous, va tout droit!« … « Mais on va pas mourir ?« … « Azy t’es trop chiant j’prends les commandes, enlève ta culotte c’est moi qui pilote !« … « Nan mais sérieux on va pas mourir ?! »

“MAIS PUISQUE JE TE DIS QU’ON VA CREVER!!!”

« MAIS PUISQUE JE TE DIS QU’ON VA CREVER !!! »

Le gars est flic en plus, c’est drôle ! D’ailleurs lui, il sert à rien. Ce qui est bien c’est que c’est totalement assumé, même lui il le dit qu’il sert à rien ! Et même Lucy elle sait pas trop à quoi il sert, elle trouve un argument bidon… La meuf peut tout faire, tout savoir, mais elle s’encombre d’un mec… Tss

Des grosses taches dans le scénar’, comme ça, y en a des tas. Ok on ne peut que s’imaginer ce qu’on pourrait faire avec les pleines capacités de notre cerveau, il le dit bien Morgan Freeman que même lui il sait pas! M’enfin y a des trucs, faut pas déconner…

Le détail qui m’a le plus tiqué, c’est un détail à la noix hein, mais c’est la petite piqûre qui te démange un peu.. À un moment, Lucy est en fuite et pour pas se faire repérer à l’aéroport, elle trouve rien de mieux que de… *Soupirs*… Que de se changer les cheveux en brune… Ouais… Et au milieu de tout le monde, dans le hall où y a sûrement 36 billiards de caméras de surveillance… Meuf, tu peux te changer en intégralité, mais tu te colles juste une fuckin’ perruque qui fait bien fake en plus !

“Je peux changer mon physique entier, mais j’suis trop bonne, je veux rien changer!”

« Je peux changer mon physique entier, mais j’suis trop bonne, je veux rien changer ! »

J’pense que la seule excuse valable ici c’est « Eh oh, j’suis Scarlett Johansson, tu peux pas test’ !« …

Un truc qui m’a beaucoup fait rire aussi, quand Lucy appelle sa mère à l’hôpital. La drogue a déjà fait effet sur elle et alors qu’elle se fait charcuter le bide en menaçant du flingue des chirurgiens, elle appelle sa moman. Bon tu me diras c’est compréhensible à la limite.. Ce qui ne l’ai pas, c’est la réaction de la mère… J’ai jamais vu une mère aussi JEMENFOUTISME que ça ! Lucy lui dit des trucs de malade, tu sens qu’elle est pas bien, elle raconte à sa mère qu’elle se souvient de quand elle était dans son ventre, du goût de son lait et tout… Et la mère est trop pas paniquée ! Tout ce qu’elle trouve à dire c’est « Moh c’est bizarre que tu te rappelles de ça ! C’est rigolo ! Allez, bisous bisous !« …

Euh… Moi perso’, ma mère, je l’appelle à l’autre bout du monde en pleine nuit pour lui dire que je me rappelle ce que c’est que d’être dans un utérus et que je l’aime, sa réaction serait plutôt ça :

reactiondemamere

Mais peut-être qu’elle est un peu excessive…

Mais peut-être qu’elle est un peu excessive…

Bon à part quelques petits… Gros trucs pas très cohérents, visuellement il est cool, à part quelques passages longuets il est bien rythmé. Et puis comme c’est du domaine de la SF (Science Fiction), ce film ne dépend de la vision et l’imagination que d’une seule personne. Cette vision est subjective et on est libres d’y adhérer ou pas. Perso’ je l’ai apprécié même si j’ai été un peu perturbée par pas mal de points comme j’en ai parlé plus haut. Je parlais du 5e élément, et bien que j’ai lu pas mal de critiques complètement divergentes sur ce film, moi je l’adore ! Autant la bande son, le visuel, les perso’ (Gary Oldman, je t’aime !), l’histoire… Honnêtement, à part la figure de la femme badass et le côté SF, y a pas vraiment de points communs… En tout cas cette fois faut pas sauver le monde !

Ah si, y a le méchant badass et bien classe, aussi!

Ah si, y a le méchant badass et bien classe, aussi !

En résumé, je ne le déconseille pas, mais t’es pas obligée d’aller le voir au cinéma…

Par contre, je te conseille la critique de cette superbe fille, parce qu’elle dit des trucs intéressants et qu’en plus elle pense souvent comme moi !

Des bisous et des belettes mes licornes !

Scénario
Mise en scène
Jeu des acteurs
Décors/Costumes
Bande son
Vote final

Note finale 3
Note des Lecteurs
1 votes
4.2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *