Nolife

Hunger Games 3 – La révolte


Hellu mes petites brebis séchées !

Comme promis aujourd’hui la critique du troisième volet de la saga Hunger Games, j’ai nommé “La révolte” !

Pour ceux du fond qui n’ont pas suivi, Hunger Games est une saga, à l’origine littéraire, plutôt tournée vers les ados, comme ça se fait pas mal maintenant. L’histoire ? Tu vois Paris et sa région ? Eh bah là c’est pareil mais avec le Capitole au centre et ses districts autour. Comme Paris on a dit ! Et comme pour Paris tout est un peu au centre, et surtout les gros cons (oui c’est gratuit mais ne le prends pas pour toi cher lecteur/trice, tu sais bien que toi, je t’aime.).

Suite à une tentative de révolution vis-à-vis des grands patrons, ceux-ci ont décidé de gentiment punir le bas peuple en leur faisant faire un petit jeu amusant une fois tous les ans…En créant une télé réalité où deux gosses de chaque district vont devoir survivre et/ou tuer leurs petits camarades ! Huhuhu que c’est cocasse! Ah, c’est pas des rigolos au Capitole hein, on est loin des Ch’tis à Miami !

telerealtite

Après cette petite piqûre de rappel, un résumé encore plus bref :

Film 1 : On y découvre Katniss, l’héroïne assez caustique et froide au premier abord (et à ceux d’après), mais brave et au coeur tendre qui va se démarquer et devenir…

Film 2 : … “Le Geai Moqueur”, symbole de la nouvelle révolte qui gronde dans les Districts suite à son refus de tuer son partenaire de jeu Peeta (et on se moque pas !). Suite à cette double victoire, les deux lurons font la tournée des bars, mais non sans que le grand vilain, président Snow (non pas Jon Snow de “Game of Throne”), n’ai chuchoté un petit “Fais de la merde et ta famille j’en fais de la purée” à la belle Katniss. Au début elle s’exécute et puis ce gros connard, jamais en manque d’imagination, décide qu’il faut tuer tous les vainqueurs en les collant une dernière fois dans une arène pour que vraiment il n’en reste qu’un… Et c’est un fail complet parce que…

Film 3 : Katniss s’est faite sauver par les rebelles qui ont laissé crever Peeta et deux trois potes sur place.

Nous y voilà!

Cette critique risque de comporter des spoils que je signalerai avant, bien entendu…

J’ai été prise de bout en bout par ce film (il n’est que la première partie du dernier livre de la saga, ils aiment bien faire ça maintenant au cinéma… Bande de saaaaalllaaaaauuuuuds) ! Évidemment, et vu le contexte, ne t’attend pas à te fendre la poire tout le temps hein, prévois plutôt des slips de rechange, tu risque de dissoudre le tien à force de serrer le fessier !

Sur ce point c’est très subjectif puisque je suis allée voir le film en partant sur une bonne impression : le premier m’avait doucement happé malgré beaucoup de défauts qui ont, en suite, été corrigés dans le deuxième qui m’avait complètement conquise. Pour celui-là évidemment j’y ai trouvé des points discutables mais le résultat était là !

On se trouve quand même dans une situation de grande tension avec des otages, un refuge qui ressemble plus à une prison qu’autre chose, sans lumière naturelle, sans démarcation de personnalité, tout en ferraille, et dans ce refuge s’organise quelque chose qui ne peut pas vraiment s’apparenter à une promenade dans un champ de blé, à moins que tu t’y trimballes à poil plein(e) de miel et qu’on te balance des frelons asiatiques au cul…

Du coup même quand Katniss part chasser tranquille avec le frère de Thor (si si), ben même si le moment se devait être apaisant pour eux et pour nous, tu peux pas t’empêcher de te dire “Nan nan c’est trop calme y’a une couille…”. Je te dirais pas s’il se passe un truc ou pas du coup, comme ça tu vas pas desserrer tes sphincters aussi ! De rien.

Je ne sais pas si je l’ai déjà dit dans les autres critiques mais ce doit être dit de toute façon : Je hais les gosses dans les films (et parfois pas que). Je veux juste qu’ils décèdent. Vite. Et en silence. Je parle pas forcément des films avec QUE des gosses mais de ceux où y a UN-SEUL-PUTAIN-DE-MORPION qui fait chier et que tu sais que s’il est là, c’est pour pas écouter ce qu’on lui dit, faire de la merde et provoquer une catastrophe. Le syndrome du Jar Jar Binks (que je déteste cordialement aussi), mais en couche-culotte.

WARNING! Vous entrez dans une zone de spoil…

Dans Hunger Games, Katniss a une petite soeur (c’est d’ailleurs à sa place qu’elle est allée friter les autres petits cons dans le film 1). Je ne sais pas quel âge elle a dans le livre mais dans le film c’est une jeune ado’, race que j’exècre au plus haut point. Mais elle ça va, elle n’emmerde pas trop le monde, elle est plutôt cool… Sauf dans le trois bien sûr! L’auteure/le réalisateur ont dû se dire qu’elle n’avait décidément pas fait beaucoup chier depuis trois films, faut changer ça !

Le refuge dont je parlais plus haut subit une attaque aérienne. Grosse panique, tout ça, les scènes qu’on a déjà pas mal vues bien stressantes avec peu de lumières, des plans serrés étouffants et la tension d’un compte à rebours de plus en plus just. Katniss arrive non sans peine à se carrer dans l’abri prévu à cet effet mais Horreur ! Où est donc sa petite soeur ?

Et c’est là que mon cerveau s’est fracturé en deux. Entre la haine que me provoque les réactions à la con des gosses et le fait que… Ben… Que moi aussi j’aurai fait ce qu’elle a fait merde TT

La gosse a un chat, un chat moche et qui a l’air d’être une sale crevure en plus ! Ben devine, tout le monde se fait bombarder l’arrière-train, et elle, pendant ce temps, elle va chercher le minou ! Et tout ce qu’elle trouve à dire à sa soeur quand BIEN SÛR ils réussissent tous à passer in extremis alors que la porte se referme sur eux, c’est “Je voulais pas qu’il meurt !”…
P’tain mais moi non plus j’aurai pas voulu que mes bébés finissent en farine !!! Du coup je ne sais pas… On va dire que ça m’énerve mais que je comprends parce que moi aussi je suis assez conne pour aller chercher mes boules de poils en pleine guerre.

duh

Vous sortez de la zone de spoil, vous pouvez détacher vos ceintures !

Autre chose qu’il faut que tu saches, tu auras peut-être remarqué les poutites étoiles en bas de mes articles. Il y a une note pour la musique et c’est là qu’il faut que je t’avoue quelque chose… Si la musique ne me dérange pas l’oreille, je n’y mets pas une mauvaise note. Pour moi c’est qu’elle n’a rien de marquant mais qu’elle s’incruste bien dans le film puisqu’elle ne me gêne pas. Un très bon exemple de film (déjà détestable de base) où la musique n’a fait que me faire souffrir encore plus, c’était Spring Breakers. Celui-là est dans ma liste des films où je préfèrerais me bouffer un bras que de le revoir.

Ici pour le coup, je l’ai adoré ! La bande son colle parfaitement avec l’univers qu’on nous propose, il y a des thèmes accrocheurs et que dire de la chanson de L’arbre du pendu qui donne juste des frissons ?! Et c’est aussi le cas dans sa version originale (où on découvre qu’en plus d’être belle et talentueuse Jennifer Lawrence a aussi une voix de velours… Cette fille n’est pas réelle…).

Autre chose que j’ai appréciée, on en a soupé et re-soupé des discours d’encouragement au peuple pour le gargariser dans la bataille. Ici ils font un essai avec Katniss qui n’est pas vraiment efficace… Ils décident donc de la faire suivre par Maegerys, enfin la demoiselle qui la joue et qui est super belle aussi pour filmer ses réactions à divers moments… Et là ouais, là ça marche !! J’avais envie de me lever de mon siège et de me battre avec elle lorsqu’elle a sorti cette réplique mythique “Si nous brûlons, vous brûlerez avec nous !”. Oui ça n’a rien de neuf mais à ce moment précis, tout y est !

Bon c’est beaucoup de blabla que je te fais et je conçois parfaitement que tu mettes mon objectivité en doute… Je n’y suis pas allée comme j’irai pour le Hobbit par exemple, en sachant qu’il ne faut pas que je m’attende à grand-chose (Hater gonna hates…) et bien sûr ça change mon ressenti final, mais je l’ai trouvé bien filmé, bien rythmé et bien interprété. Beaucoup d’éléments étaient réunis pour en faire un film certes pas exceptionnel mais au moins appréciable ! Je te conseille donc de filer le voir, petite rhubarbe goulue !

Tu aimes bien me lire et tu veux être au courant des prochaines sorties ? Maintenant il y a une page facebook pour ça!

On se retrouve bientôt pour le dernier volet du Hobbit et peut-être d’autres surprises !

Du soja et des binouzes !

Scénario
Mise en scène
Jeu des acteurs
Décors/Costumes
Bande son
Vote final

Note finale 4.8
Note des Lecteurs
0 votes
0

Un commentaire sur Hunger Games 3 – La révolte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *