Nolife

Divergente : Hunger Games et Harry Potter, mais en moins bien…


Salut les blogeuses!
Nouvelle venue sur ce site, je vais démarrer en force avec une petite critique toute gentille d’un film que j’ai vue hier soir : Divergente.

J’avais eu plusieurs échos sur la ressemblance avec Hunger Games, et c’est vrai que dans les plans, la colorimétrie, et plein d’autres choses, on retrouve des similitudes. Mais en fait, rien à voir!

Positions déjà vues, un flingue, ça promet…

Divergente, qu’est-ce que c’est? C’est l’histoire d’une (très) jeune femme qui vit dans un monde post-apo’ (dont on ne voit pas grand-chose à par un grand portail qui entoure une grande ville en ruine entourée de champs et d’une carcasse de bateau : l’apocalypse on vous dit) où pour que la vie en communauté se passe bien, on n’a rien trouvé de mieux que de se dire que les maisons de Poudlard, c’était pas con, alors on va faire pareil tiens!

« Bon, les animaux c’est un peu cheap, mais l’idée des couleurs est pas mal ! »

On a donc plusieurs « clans » : Audacieux, Érudits, Altruistes, Sincères et Fraternels. C’est le premier énorme point noir sur ton nez tout blanc, boudiou que c’est cliché! Le film en est rempli mais là, on fait pas mal dans le genre…

Les Fraternels, comme ça se devine un peu dans le nom, ce sont des gros Hippies, le cliché… On s’habille en orange parce qu’on kiffe sa mère les carottes, on porte des jupes longues parce qu’on est des reines des champs, on a l’air tout gentils tout mignons et on doit sûrement tous coucher les uns avec les autres pour faire bien.

… Pas besoin d’en rajouter…

Les Sincères, tout le monde s’en fout, tu les vois à peine en deux heures de film. En gros c’est des mecs que, si t’as le cafard, vaut mieux pas les croiser parce que si t’as une sale tête, ils risquent de te sortir « La vache t’as vu ta tronche aujourd’hui ? !« … Ils sont habillés de blanc et… Et tout le monde s’en fout j’vous dit.

Ils sont tellement absents du film que Google me trouve même pas de photos d’eux… Alors je met une otarie à la place…

Les Altruistes, c’est les gentils quoi. Ils ne se regardent pas dans le miroir, ils jouent aux pauvres pour faire bien, ils s’habillent en gros parce que « On va pas mettre des couleurs qui pètent, ça va pas bien vous! On est désintéressés ok ? !« … Bref ils sont chiants. Mais ce sont eux qui gouvernent, alors tu te dis qu’un monde Post-apo qui est gouverné par des gentils, tu sens bien que ça put du cul pour la suite, et tu as bien raison!

On sent pointer le point Godwin là…

Parce qu’il y a ces connards d’Érudits qui sont intelligents, qui s’la pètent et qui pensent savoir tout mieux que tout le monde, normal, qui se disent que « Eh, vous vous êtes tous des gentils cons et que nous on est trop des bêtes, Ben ça serait bien que ce soit nous les chefs tu vois? Non z’êtes pas d’accord? Bah merde alors !« . Ce qui va donner suite à UN ÉNORME POINT GODWIN. J’vous ai dit que les Altruistes étaient habillés en gris non…? Pour une fois je vais essayer de pas trop faire dans le spoil, mais si vous allez voir ce film après avoir lu ma critique, pensez à moi vers la fin du film, surgissant derrière votre siège en criant « POINT GODWIN! » 😀

S’ils avaient mis un brun à moustaches ça aurai été trop flagrant…

Et enfin, ceux qui m’ont fait le plus rire, les Audacieux… Les Audacieux ils ont peur de rien, ils sautent des trains en marche, ils escaladent des trucs, ils sont fifous! Et vu qu’ils sont badass, bah ils ont un look qui va bien! Tous en noir, la plupart avec des tatouages, des gros écarteurs de vilains, des airs « J’me la pête parce que j’suis Hardcore moi, TAVU ! » (Enfin bon, là-bas, si on veut se faire tatouer, c’est avec une sorte de ventouse qu’on te pose deux minutes dessus… Pas très Hardcore pour le coup…). Drôle. D’ailleurs en parlant des tatouages, c’est quand même le fil conducteur des affiches promotionnelles… Nan mais faut pas déconner!

Mais on voit même pas son tatouage dans le film!!!

L’autre gros cliché du film, c’est avec l’amourette qu’il y a dedans pour faire frétiller la culotte de l’adolescente. Sauf que c’est super malsain! Enfin on a le schéma classique de l’ado’ de 16 qui fantasme sur son formateur plus âgé, mais… Mais le problème c’est qu’il a l’air de bien la kiffer aussi et il a genre la trentaine… Après voilà, ça se fait, je juge personne, je m’en fous, mais là pour le coup, je sais pas, ça m’a tiqué… Pis v’là la dose de gros plans « TENSION SENSSOUEEEEEEELLE« , où il lui touche le bras (ouuuuuuh hooooot), il lui redresse une mèche de cheveux (haaaaan) pour lui faire une piqûre dans le cou (Ouaaah.. Euh attend)… Tu te dis « S’il lui enlève pas sa culotte avant la fin du film elle va s’autodétruire toute seule« . Sauf que s’il ne veut pas tomber pour détournement de mineur, il va devoir se la caler sous le bras, le pauvre…

Ouh que c’est dérangeant…

Sinon, le film est long, bourré de clichés (si vous avez pas compris ce que j’ai raconté plus haut), on s’attache absolument pas aux personnages (en même temps l’héroïne me fait penser à Bella, l’autre courge de Twilight… Même air innocent gavant, même essais « je suis pas une gentille fille-euh ! » qui foire… Des baffes), et on se traîne avec les situations de déjà-vues avec du faux suspense que tu sais très bien ce qui va se passer, arrête d’hésiter et fait ton truc, qu’on aille se pendre.

« J’me suis faite ventouser des oiseaux beutard, j’suis une rebelle ou bien ? ! »

Voilà, donc deux heures bien longues, avec pas grand intérêt (le seul était le personnage d’Eric, parce que j’étais persuadée que c’était le chanteur de Bloodhound Gang! Et en fait non… Déception de plus).

Eh, quand même hein!

Voilà pour mon premier article, j’espère que ma délicate plume vous aura séduit(e)s 😀 des bisous qui piquent !

COMMANDER

Divergente – Version DVD : Amazon
Divergente – Version Blu-Ray : Amazon
Divergente – Version DVD + Blu-Ray : Amazon

Scénario
Mise en scène
Jeu des acteurs
Décors/Costumes
Bande son
Vote final

Note finale 3.1
Note des Lecteurs
2 votes
4.4

Un commentaire sur Divergente : Hunger Games et Harry Potter, mais en moins bien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *